lagardere
accueil
association
village
chateau
activites
histoire
nom
livre
balades

Etymologie

Lagardère vient du germanique "warda" qui signifie : poste de garde, de surveillance, selon les lieux, un site dominant avec un édifice fortifié, mais aussi un endroit (pré ou bois) surveillé pour que les troupeaux n’y pénètrent pas.
Il provient sans doute de l'époque des grandes invasions où les Wisigoth régnaient à Toulouse (cinquième et sixième siècles). Le roi résidait souvent à Aire sur l'Adour, et en Gascogne en général, avant que la partie de ce royaume située au nord des pyrénées soit conquise par Clovis.

Toponymie  
Il y a plusieurs lieux dénommés LAGARDERE dans le Sud-ouest.
Il n’y a en France qu’une commune de ce nom : c'est le village ou est situé le château. Lors de la crétion des communes et des départements en 1791, il y en avait une autre : Lagardère-Saint Mont, dans le sud-ouest du Gers, près de Riscle. En 1822, elle a été rattachée à la commune de Labarthète, et son nom même a disparu des cartes IGN.

Il semble que ces localités correspondent à des postes stratégiques, situés en hauteur, et permettant de surveiller le voisinage, ou à des pâturages ou "bois gardés", interdits au pacage des troupeaux, alors plutôt dans les vallées.
En France l’Institut Géographique National (IGN) trouve 12 lieux dénommés Lagardère :

  • 5 dans le Gers,
  • 3 dans les Landes,
  • 2 en Gironde,
  • 1 dans le lot et Garonne,
  • 1 dans les Hautes-Pyrénées.

cliquez sur GEOGRAPHIE pour voir le détail

 
été 2006
Noms de personnes

La répartition géographique, en France des Lagardère, est très nettement centrée sur la partie nord-ouest de la Gascogne les tableaux chronologiques des naissances en font foi.

Dans les autres régions du "midi", on trouve des Lagarde, Gardères, La Garde, mais non Lagardère qui paraît bien spécifique.
Les migrations du travail (région parisienne en particulier), ou des loisirs et des retraites (Côte d'Azur), expliquent sans doute les implantations hors du sud-ouest (cliquez sur "CARTE" pour voir la répartition).

Mais LAGARDERE, c'est d'abord, pour beaucoup, le nom du héros du roman "LE BOSSU" de Paul Féval

Connaissez vous des LAGARDERE qui ont marqué l'histoire locale, régionale ou autre, tels que Francis Lagardère, qui a laissé son nom à une avenue de Lourdes, ou Louis Lagardère, a une rue de Saint-Louis de Montferrand, près de Bordeaux ?

Francis Lagardère est né à Lourdes en 1922. C’était un étudiant, pyrénéiste passionné (auquel on doit la première statue de la Vierge au sommet de la Grande Fache). Il est entré dans la résistance et a été fusillé par les Allemands à Lyon le 23 décembre 1943. Il avait 21 ans. Une pointe commémore son nom dans la région du Marcadau.

Il serait intéressant de signaler ces Lagardère du passé qui ont fait briller ce nom.

Pour adhérer ou avoir des informations : bernard.lagardere@club-internet.fr - Photos de l'association Lagardère